Recette : anoblir le classique gâteau au yaourt

C’est sûrement  la première recette que l’on apprend. Personnellement je l’ai ramenée du jardin d’enfant, toute fière de pouvoir réaliser un gâteau aussi facilement : comme une grande. Aujourd’hui je suis une grande pour de vrai et j’ai décidé de revisiter cette recette incontournable du gâteau au yaourt.

recette gâteau aux poires

Même si cette recette est d’une simplicité enfantine, petit rappel pour ceux qui l’auraient oubliée. Prenez un yaourt nature que vous videz dans un saladier, gardez bien le pot car il vous servira ensuite de mesure. Remplissez trois fois ce dernier de farine et deux fois de sucre. Ajoutez un sachet de levure chimique, un sachet de sucre vanillé (facultatif) deux ou trois œufs suivant leur taille, et terminez avec un demi-pot d’huile. Versez la pâte dans un moule à manqué fariné et enfournez 25 minutes à 180°c (piquez le gâteau avant de le sortir pour vérifier sa cuisson) : vous voilà avec un beau gâteau bien doré et gonflé. 

Si la simplicité a du bon, ce gâteau au yaourt, qui chez nous sert bien souvent à terminer les pots oubliés dans le frigo, peut facilement se transformer en met plus raffiné, devenant une base pratique pour des quatre-heures gourmands. 

Façon gâteau marbré par exemple : versez la moitié de la pâte dans un moule à cake et ajoutez du cacao en poudre à l’autre moitié restée dans votre saladier. Faites couler en filet la pâte au chocolat dans le moule à cake et mélangez très légèrement pour créer les marbrures caractéristiques.

Récemment, suite à un arrivage de poires, à la maison et pour ne pas gâcher ce fruit qui a tendance à mûrir très vite, j’en ai ajouté quelques-unes à mon classique gâteau au yaourt et ai donc disposé des morceaux sur la pâte une fois celle-ci versée dans mon moule à manqué. Habituellement je réalise un délicieux aux poires pour utiliser celles qui sont trop mûres et cette recette est toujours un succès si bien que je craignais que cette version cheap soit moins goûteuse. Et bien pas du tout ! Les morceaux de poires qui sont “descendus” à la cuisson sont venus se caraméliser légèrement sur le fond du plat et se retrouvent en haut de mon gâteau au démoulage. De même que le sucre vanillé, qui d’ordinaire ne se sent que très peu, est là rehaussé par le fruit, donnant à mon basique gâteau des airs de dessert de pâtisserie.

Comme quoi, avec une bonne base, un petit rien suffit pour faire des merveilles !

Recette gâteau au yaourt aux poires
Pinterest moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s