Bullet journal où comment s’organiser et se vider la tête

Ce n’est pas nouveau, la tendance des coloriages, collages et autres journaux de bord est au beau fixe. Encore plus après le passage du confinement qui a donné des envies d’activités manuelles et créatives à bon nombre de gens. Alors pour la rentrée on sort ses feutres et ses crayons, sa plus belle écriture, et on allie l’utile à l’agréable en succombant au bullet journal.

Pinterest me !

Concrètement le bullet journal n’est ni plus ni moins qu’un agenda amélioré, dans lequel vous pouvez laisser libre cours à votre imagination. C’est aussi un redoutable argument marketing qui fait s’envoler les prix des cahiers vierges estampillés « bullet journal » ; pour ma part j’ai pris un simple carnet A5 ligné que l’on trouve partout en papeterie, et je personnaliserai la couverture à ma sauce.

Qu’est ce que je mets dans mon bullet journal

Pour ce qui est du contenu j’ai également fait dans la simplicité car l’objectif est de réussir à tenir son bullet journal toute l’année. Certains y arrivent à merveille, multipliant les listes, chaque page se transformant en chef d’œuvre demandant de la patience, du temps et de la régularité. Un bullet journal « classique » comporte souvent une première page index ou sommaire ainsi qu’un agenda annuel. Ensuite le carnet se compose de plusieurs entrées sur différentes temporalités : mensuelle, hebdomadaire et quotidienne. A cela s’ajoutent diverses to-do list et collections (séries, films, livres, recettes, …, tout est permis !). Personnellement je vois surtout ce journal comme le relais de mon agenda classique que j’utilise sur mon téléphone, je n’y note donc pas mes rendez-vous du mois par exemple.

En revanche pour chaque semaine je rédige une to-do list que je viendrai cocher au fur et à mesure que j’accomplirai mes tâches. Ainsi le lundi je peux prévisualiser ma semaine et m’organiser en fonction de ce que j’ai à faire et le dimanche je fais le bilan. J’ajoute également ce que l’on appelle un « habits tracker » dans le jargon, ce qui veut dire un « traceur d’habitudes » en français dans le texte. C’est un truc que j’ai gardé du challenge bikini body de Sissy Mua que j’ai fait pendant le confinement. Je suis quelqu’un de visuel et j’aime voir comment ma semaine se colore en fonction de mon humeur et de ma motivation. Enfin la page « conclusion » (je cherche un meilleur titre si vous avez des idées) me permet de noter les livres que j’ai lus, les films que j’ai vus et les séries que j’ai regardées.

Inspiration bullet journal octobre

Petit disclaimer : attention à la pression de la liste ! Ce n’est pas grave de ne pas réussir à cocher toutes les cases, ce n’est pas grave si il y a du rouge dans votre tableau, nous sommes des humains et donc de fait nous ne sommes pas infaillibles. Reporter des choses à la semaine suivante n’est pas un échec ou un aveu de faiblesse, peut-être simplement une mauvaise organisation. Et c’est à ça que peut également servir le bullet journal, à ajuster son emploi du temps en fonction de ses besoins et capacités par exemple.

Comment je décore mon bullet journal

Passons à la partie que je préfère : le côté esthétique du journal. Pour ma part j’ai décidé de commencer simple en partant sur des décors qui correspondent aux mois, comme par exemple des citrouilles et des feuilles mortes pour octobre. Mais à long terme, moi qui suis une fan de collage, je pense me pencher vers ce style là pour les pages d’introduction.

Pour l’instant je choisis pour chaque mois une palette de couleur que je décline sur toutes les pages. J’essaye de varier les polices des titres et pour cela Pinterest est un ami. La plateforme regorge d’inspirations pour décorer son journal. Vous pouvez également vous acheter des carnets d’autocollants spéciaux pour les bullets avec des titres pré-écrits, des séparateurs, des listes à puces, des décorations, etc. Mais, encore une fois, ici tout est permis et vous pouvez laisser libre court à votre imagination.

Et vous, que mettez-vous dans votre bullet journal ?

2 réflexions au sujet de « Bullet journal où comment s’organiser et se vider la tête »

  1. J’adore, je fais pareil au niveau de la palette de couleurs, j’essaye de garder un style assez épuré par mois et ça fonctionne pas trop mal ! Le fait de faire son agenda soi-même, c’est apaisant je trouve 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s