La ligne verte : toutes les bonnes raisons de (re)voir ce classique du cinéma

Ce titre me disait quelque chose hier soir alors qu’il était annoncé comme 2e film de la soirée. Ce quelque chose était « ah je crois qu’il est bien », mais je n’avais aucun souvenir particulier.

Pinterest me !

Lorsque j’ai vu les premiers plans, j’ai pensé que c’était sur notre société qui oubliait ses séniors, et puis, il y a eu le flashback du vieil homme : 60 ans plus tôt alors qu’il était gardien de prison. Et là, on tombe sur Tom Hanks, qui ne court pas comme dans Forest Gump au contraire, il est là, calme et bien présent, et incarne tout ce que l’homme peut compter de plutôt bon. Et il y en a bien besoin pour ce film interdit aux moins de 12 ans.

Car c’est un film épouvantablement dur sur la peine de mort. On assiste d’ailleurs à plusieurs exécutions sur la chaise électrique, et on peut même se prendre à penser que c’est peut-être pire qu’avoir la tête tranchée. Oui, cela se passe aux Etats-Unis…

Car c’est un film qui montre toute la bassesse humaine, ses fourberies, ses trahisons, ses violences pires qu’animales… mais ça, c’est déjà du qualificatif qui veut expliquer, comprendre, absoudre tout simplement la bêtise pour ne pas écrire la connerie avec un grand C. Et dire que cela existe. A noter qu’il n’y a pas de femmes dans ce tableau : bon, on va estimer que c’est parce qu’on est dans des années où elles n’avaient pas accès à tous les emplois (y’a pas de raison que l’égalité n’existe pas dans le crétinisme… quoique 🙂

Et c’est un bon film parce qu’il nous démontre que ces affreusetés sont dans tous les camps, y compris dans celui où l’humanité devrait prendre un peu de recul et de couleurs.

Et c’est un bon film parce qu’il nous interroge sur les facultés extrasensorielles de certains hommes. Ici, c’est un condamné à mort qui se révèle magnétiseur. On passe sur les effets spéciaux un peu grotesques qui illustrent ses capacités, car le fond est tout à fait édifiant : il capte les gens et les aide. Tom Hanks va vite le comprendre et aller au-delà des apparences pour voir l’innocence de cet homme face à l’odieux crime dont il est affublé. Mais le guérisseur est noir, son avocat est blanc et convaincu de sa dangerosité. Egalement géant et naïf en apparence, il impressionne et ne sait pas se défendre. C’est « John Caffey » (il dit toujours que cela ne s’écrit pas comme le café, mais jamais comment, alors je propose cette version de libellé) et il se retrouve dans le couloir de la mort. Et il appelle le chef de groupe des gardiens de ce bloc E si spécial, où les condamnés à mort attendent leur jour, « patron ».

Citation film La ligne verte
« Je suis fatigué patron. Je n’en peux plus de voir les gens être mauvais les uns envers les autres »

Et c’est un bon film parce qu’on aimerait avoir ce genre de patron. Ca c’est du management certainement sans apprentissage en école de commerce, mais avec un bon sens et une approche fine des gens et leur donnant leur chance. Et juste aussi, assumant des décisions difficiles mais nécessaires ou salutaires.

Et c’est un excellent film car tout le long on déteste, on aime, on apprend, on fulmine ou on hoche la tête.

La première fois que j’avais vu ce film, j’avais pleuré. Cette fois, je me suis dit que je l’avais déjà vu et qu’il fallait que je vous en parle pour vous donner envie de regarder « la ligne verte », celle qui conduit à l’ultime fin. Mais elle est verte, comme l’espoir dans ce monde de brutes.

7 réflexions au sujet de « La ligne verte : toutes les bonnes raisons de (re)voir ce classique du cinéma »

  1. J’ai aussi pleuré la première fois … mais je le regarde toujours avec toujours autant d’émotion. C’est un de mes films préférés car il montre bien comme il est facile de croire que tout est blanc ou noir … bon ou mauvais … alors qu’il y a une infinité de nuances … film à voir sans modération !

    Aimé par 2 personnes

  2. Hellooo, je suis étonnée que ce film ne t’ait pas marqué plus que ça au premier visionnage. J’adore ce film, j’ai dû bien le voir 4 fois, je l’ai lu aussi et je l’aime vraiment beaucoup. J’ai pleuré à chaque fois bien évidemment. Un film à voir et à revoir !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s