L’Eurovision a perdu ses chansons

Ah ce concours international de chant ! Je le connais depuis toujours, et régulièrement le Père Noël m’apportait le 45 tours du gagnant. Qui se souvient encore « d’un banc, un arbre, une rue », chanson gagnée par Monaco en 1971 ? C’était de belles voix et… en français. Est-ce une impression qu’aujourd’hui notre langue est moins gagnante ? et même moins utilisée ? Car même notre candidat l’an passé a eu des paroles en anglais dans son texte !

Concours de chansons Eurovision

Certes, il y a deux discours, entre celui d’être compris par le plus grand nombre, car les votes sont internationaux, et celui de conserver notre culture à tout prix. Cela étant, on n’a pas gagné pour autant à utiliser des anglicismes ! Malgré tous les pronostics favorables pour Bilal Hassani, cela a été comme depuis bien des années, nous sommes d’heureux perdants.

Et voilà qu’en 2020, on rempile, cette fois avec le titre « the best in me », carrément ! On a beau présenter le chanteur sous la symbolique Tour Eiffel, est-ce qu’on peut gagner sans son âme ? Et bien, on ne saura pas car l’Eurovision est annulée pour cause de covid 19. A se demander si ce n’est pas encore une bonne chose que ce virus nous apporte.

Non pas que je sois contre les chansons anglaises, mais je suis étonnée que ces dernières années nous ne sélectionnions pas des chanteurs qui entonnent logiquement en français pour nous représenter. Les linguistes nous indiquent qu’il n’y a pas meilleure façon pour être créatif ou expressif que de parler dans sa langue maternelle. Alors, pour exprimer une émotion (car c’est bien ce qu’une belle chanson transmet), ça doit bien être la même chose non ?

Il ne faudrait pas confondre en effet « style » de la chanson et « parlé ». La chanson « l’oiseau et l’enfant » a sans doute pris de l’aile par rapport aux rythmes et effets sonores d’aujourd’hui, (jusqu’à qualifier le concours de ringard), mais c’est bien avec nos mots que Marie Myriam a gagné. Alors cet arrêt forcé de l’Eurovision, est-ce une invitation à revoir sa position pour la France ? Sans compter qu’il semble que l’Eurovision ait un peu perdu son objectif de concours de chansons entre pays européens au profit d’un esprit plus diplomatique, voire politique… Il y a encore moins d’une décennie, ma fille et sa cousine se réunissaient tous les ans pour regarder les artistes de chaque pays, s’émerveiller des costumes et des mises en scènes parfois loufoques (rappelez-vous de la Finlande qui remportait le concours en 2006 avec Lordi un groupe de Heavy Metal !), et se retrouvaient à chanter en yaourt sur du roumain ou du suédois. Aujourd’hui l’anglais à pris le dessus et l’Australie et l’Israël sont des candidats à un concours… européen (en français dans le texte !).

En attendant, en ce temps de confinement, on peut s’amuser à faire des statistiques sur les langues gagnantes. Bien sûr, on peut se limiter aux langues largement représentées dans le monde (la francophonie en fait évidemment partie) et l’on constatera que la grande majorité est devenue anglaise. Et on peut écouter les rediffusions : il y en a pour tous les goûts, on a souvent de belles mélodies, et on peut rire de la mode et des chorégraphies. On peut aussi écouter les pré-sélections. A cette occasion, on découvre des pépites. Comme Laura Bretan, concourant pour la Roumanie, tel un ange à la voix à vous casser du cristal, qui chante Notre Père… enfin, traduisons « Dear Father ». Si son pays ne l’a pas sélectionnée pour en porter la voix, moi, je lui donne la mienne.

Une réflexion au sujet de « L’Eurovision a perdu ses chansons »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s