Cuisine en confinement : équilibre et naturopathie

Le confinement nous remet tous en cuisine. Chacun y va de faire son pain et ses gâteaux, la farine n’a jamais eu autant de succès, tout comme la levure de boulanger. Et il faut penser encore plus que d’habitue à « qu’est-ce qu’on mange ? ». Au moins, ceux qui ne le savaient plus constateront que faire à manger quotidiennement, c’est du travail. Surtout bien faire à manger. C’est-à-dire penser équilibre des repas, produits frais à travailler, et budget à respecter. C’est tout un art et un savoir-faire qui passe la plupart du temps inaperçu car habituellement les repas sont souvent pris à l’extérieur de la maison, le déjeuner notamment. Et puis le manque de temps (et la possibilité financière) nous fait acheter des plats tout prêts, ou passer chez le marchand de surgelés où l’on trouve tout vite fait bien fait.

Cusine végétarienne et naturopathie

Donc, nous reprenons le tablier et nous (re)investissons la cuisine en ce confinement. Et c’est là qu’on nous prédit quelques kilos en plus pour sa fin ! D’abord parce qu’on bouge moins… hum, pas si sûr, dès lors que chaque jour nous faisons un peu d’exercice, et nous y sommes tant invités pendant ce temps inédit que nous nous y mettons ! Ce sera au moins encore un de ses avantages. Pour ma part, je n’en ai jamais fait autant : 30 minutes régulières (chaque jour) de n’importe quelle pratique corporelle ou sportive sont bien meilleures qu’une heure par semaine. On vous a déjà parlé de nos programmes de gym que l’on suit assidûment sur internet dans nos précédents articles.

Ensuite, c’est parce que nous modifions notre apport alimentaire et notre façon de manger que la balance pourrait s’emballer un peu. Chez nous, nous n’avons jamais cessé d’être vigilants à bien manger, même si cela prend beaucoup de temps et d’énergie. On vous donne d’ailleurs sur ce blog quelques uns de nos trucs et recettes. Mais en ce moment, c’est encore plus flagrant car les corvées d’épluchage, les pâtes à tarte ou à pizzas maison et la confection de plats familiaux deviennent occupations et passe-temps plutôt que pensum. Et bien, croyez le ou non, nous n’avons pas pris un gramme jusqu’à présent. Même mon mari en fait la remarque, lui qui est très sensible à l’épaisseur de ses poignées d’amour qui varient avec ses sandwiches et son stress !

En fait, sans le savoir, mais en étant parfaitement initiées par la lignée de nos mères et grands-mères, nous suivons un régime sain et équilibré depuis toujours. Fait de leur bon sens et avec l’ajout de quelques connaissances, comme celle de la naturopathie. Très tôt, je me suis instruite sur ce sujet et j’ai eu la chance de rencontrer plusieurs de ses praticiens. Parmi eux, il y a mon amie Corinne Pacchiano qui nous donne ici une recette. Bon, ce sont encore des petits gâteaux… mais c’est l’occasion de la connaître et de s’initier à sa savoureuse cuisine végétarienne.

La recette des biscuits Noune Morodchi

Prenez la dose de référence qui vous convient (un verre par exemple). Plus votre dose a une grande contenance, plus vous aurez de gâteaux.

Les ingrédients

  • Farine de pois chiche
  • Huile de riz ou de sésame
  • Sucre
  • Cardamone en poudre (épice)

La préparation

Mélanger le tout pour arriver à une pâte ferme selon les proportions suivantes : 3 doses de farine, 1 dose d’huile, ¾ de dose de sucre, épice selon votre goût. Mettre au frigo pendant deux heures. Si on roule la pâte en un tube, il sera prêt à découper en petites rondelles d’un demi-centimètres environ. Sinon, il faudra rouler la pâte et découper des formes après son temps de repos. Faire cuire au four doux 15 minutes (150° à titre indicatif).

Corinne Pacchiano, naturopathe, conseille et cuisine merveilleusement végétarien. Elle propose différents cours de cuisine et des stages qu’elle appelle « cures de revitalisation ». Six jours de bienfaits où sont mêlés informations sur la naturopathie, cours de cuisine, guidance dans les achats pour bien se nourrir, yoga et bien d’autres. Dans une jolie région de France et une maison d’hôtes fort accueillante. Demandez-nous le programme pour vos prochaines vacances plaisir en Sud-Isère !

2 réflexions au sujet de « Cuisine en confinement : équilibre et naturopathie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s