S’occuper à la maison pendant le confinement : épisode 7

Une semaine déjà, une semaine seulement ! Voilà, c’est fait, nous avons tenu notre défi de raconter, à quatre mains, les clefs de nos journées pour cette première semaine de confinement. Sept épisodes qui relatent nos petits défis et découvertes. Et l’on développe notre envie d’écrire, le goût de mettre en scène notre quotidien (je parle du « quotidien normal » qui parfois est bien pesant comme les sempiternels repas -midi et soir- depuis des années !) ou encore la possibilité de diffuser ses connaissances, ses trucs (j’ignorais en avoir autant à dire !).

confinement jour 7

Sept jours sur… une quarantaine, alors, normalement, c’est 40. On ne veut pas vous lasser et la rédactrice en chef a proposé de faire évoluer les articles. OK, on va sans doute revenir à la ligne de ce blog, c’est à dire vous proposer des articles « style de vie », mais c’est le nôtre, avec ses valeurs, ses savoirs et savoir-faire. Et essayer de tenir une publication par jour, histoire de garder le rythme du feuilleton qui ne fait que commencer. A nos rubriques !

Six conseils pour bien se tenir en confinement

Inspiré par Jérémie Gallen, psychologue (dans Le Dauphiné Libéré du 20/03/2020)

S’informer avec justesse. Inutile d’être constamment branché à l’actualité focalisée sur le covid 19 : cela rend anxieux et brouille l’essentiel des informations à retenir. Les journaux sont largement suffisants et sont réalisés par des professionnels qui vérifient leurs sources. Expliquer aux enfants la réalité, valoriser leur rôle d’aide aux autres (et notamment leurs proches) en se tenant tranquilles chez eux. Et bien sûr, stopper toute information douteuse : on partage uniquement les bonnes idées (comme ce blog tiens 🙂 )

Se centrer sans oublier l’autre. Déjà qu’habituellement, c’est pas simple de vivre en couple, en famille ou autre cohabitation, là, c’est comme sur bateau : si on en sort pas fâché, mieux, vivant, on sera content (à ce propos, j’ai en mémoire le livre « la part des choses«  de Benoîte Groult, une histoire de neuf personnes embarquées pour un tour du monde – extra). Donc, on maintient le dialogue sans s’énerver même si l’autre pense pas comme vous (il a peut-être de bons arguments, encore faut-il l’écouter) et évidemment sans crier, ou parler mal, ou en étant accusateur. Si le conflit éclate malgré tout, refaire le film dans son coin et réaliser que parfois on peut être de mauvaise fois ou irrité pour peu de chose : même que peut-être c’est nous qui sommes stressés et le reportons sur l’autre sans s’en apercevoir. C’est quasi normal que les esprits s’échauffent dans cette promiscuité forcée, l’essentiel est de le reconnaître pour que chacun puisse retrouver sa sérénité. Gardons nos distances, y compris chez nous de temps en temps, par un isolement salutaire si on sent monter la pression. Et pensons que ce confinement sera un souvenir impérissable de notre vie : une opportunité de solidarité en se sentant tous concernés par une guerre qui, pour la première fois, n’est pas les uns contre les autres mais humains ensembles contre l’invisible et pourtant bien réel (tiens, ça me fait penser à ma métaphysique chinoise 🙂 ). C’est un exercice difficile de se tenir enfermé chez soi involontairement tout en étant volontaire, prenons le comme du développement personnel : à la fin, nous en serons fiers (enfin, si on fait de bonnes choses ). Pour garder la zénitude, notre aventure « podcasts de relaxation hypnotique » peut vous aider. Promis, on va tenter de continuer à vous en enregistrer. Voilà d’ailleurs le troisième épisode de la série, un podcast pour être bien en soi pour rester chez soi ! Bonne écoute 🙂

On reste connecté socialement, et là, je ne peux que voir les avantages de toutes les technologies de l’information. Laissons de côté le mauvais qu’internet peut propager (on a déjà écrit dessus au point 1 🙂 et vive les écrans pour une fois ! Le téléphone, skype et compagnie fonctionnent, la télévision va faire la classe (c’est merveilleux, j’ai l’impression de revenir à mes sept-dix ans 🙂 ) Et j’aide en pensée tous ceux qui continuent à travailler : ce covid19 met en valeur ceux qui sont trop souvent peu valorisés et qui pourtant sont indispensables au bon fonctionnement de la société. Mais c’est comme d’habitude, on ne passe pas sa vie sur les écrans : toutes les deux heures maximum, on fait une pose. C’est important pour les yeux : lever la tête, regarder au loin, s’étirer, prendre une boisson, et plus à votre convenance. Changer d’activité fait changer d’énergie.

Ainsi, on structure son temps : si ça nous aide, on peut même écrire son planning avec ses occupation. Habituellement, le travail et nos activités nous donnent des repères, de la rigueur : on a une apparence sociale, alors on prend soin de soi, on a des heures de repas. Tout cela, il faut le garder, peut-être même l’exagérer, ou le faire lentement, pour éviter de tomber dans de mauvaises habitudes. Pourquoi pas faire sonner son réveil (même si on peut profiter de se reposer), à heure fixe, faire son lit, ranger la maison pour qu’elle soit dérangée, marquer les dimanches ou certains temps forts comme d’habitude, avoir des plages de travail et de loisirs… C’est un rythme à inventer pour ne pas se laisser aller à tous les travers d’un enfermement, et c’est différent des vacances.

Faire de l’exercice : cela fait partie du planning. Selon les professionnels du sport, il faut minimum 30 minutes par jour pour les adultes et le double pour les enfants, pour que les endorphines se libèrent (ce sont les hormones qui font du bien, qui détendent). On vous en a déjà parlé dans nos épisodes : il y a plein de tuto pour tous les goûts sur Internet. Et si on était allergique à se bouger avant le confinement, cette fois, c’est le moment où jamais de s’y mettre : c’est pas votre médecin qui vous dira le contraire dès lors que vous y allez progressivement.

2 réflexions au sujet de « S’occuper à la maison pendant le confinement : épisode 7 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s