S’occuper à la maison pendant le confinement Covid 19 : épisode n°5

Vendredi 20 mars : la semaine s’étire et voilà que nous avons la leçon « d’avoir du temps ». Et si nous prenions ce temps d’arrêt comme un inimaginable cadeau inédit… bien souvent nous y aspirions ! Qui n’a pas dit être trop pressé ? Devoir reporter des loisirs ou autres occupations chez-soi faute de temps ? Exprimé qu’il ne voyait pas assez ses enfants alors qu’il travaillait ? Et bien d’autres « j’ai pas le temps », « quand j’aurai le temps, je ferai… », « si j’avais le temps… ». Et bien en voilà du temps, et peut-être plus qu’il n’en faut car désormais on se demande comment « tuer le temps » ! Et si on faisait fructifier nos heures « perdues » en apprenant quelque chose ? Grâce à nos médias, une infinité de savoirs nous est désormais accessible, autant en profiter.

confinement jour 5

Depuis un peu plus d’un mois je me suis mise à l’italien sans raison particulière si ce n’est celle de pouvoir commander moi-même mon spritz quand je rends visite à mes amis qui habitent vers le lac de Côme (Ils ont d’ailleurs été confinés avant nous).  Et même si je ne sais pas quand je pourrai y retourner au vu de la situation actuelle, je n’ai pas pour autant stoppé mon apprentissage. Pour cela j’utilise, et vous conseille, l’application Duolinguo. Elle est très intuitive et ludique et mélange exercices de compréhension orale, écrite, mais également rédaction. Le niveau augmente progressivement au fur et à mesure des exercices et, sans vraiment s’en rendre compte, on apprend une nouvelle langue sans (trop) d’efforts. Et le gros plus de l’application c’est qu’elle est gratuite donc plus d’excuse pour se lancer !

Lire toujours ! J’achète beaucoup de livres et j’en ai d’avance (je pense qu’en les empilant, j’en arrive à ma stature -1,57 m ! Mais dès qu’ils sont lus, ils repartent dans le circuit : dons à Emmaüs, revente sur les brocantes ou sur les sites d’occasion. Ainsi, vous pouvez (encore) vous procurez des livres, en les achetant à petits prix s’ils ne sont pas neufs, sur rakuten, le bon coin, la fnac ou autres plateformes de vente, dès lors qu’ils sont envoyés par la Poste (les relais en dépôt chez les commerçants sont stoppés). De plus en plus, il y a aussi le livre numérique : j’avoue que je n’ en ai aucune tentation car je veux ménager mes yeux (les écrans les fatiguent) ; et puis, l’objet livre, le papier à toucher, me manqueraient trop. Mais c’est un nouveau moyen d’accès à la lecture et désormais certaines publications se font dans les deux versions (c’est le cas des miennes :). Au-delà des écrivains connus, on peut trouver des histoires pour quelques euros sur les sites d’auto-édition comme Edilivre ou Librinova. J’ai vu mon facteur ce matin qui distribue encore le courrier. Les livres, s’ils sont envoyés en format « lettre » (moins de 3 cm de hauteur du paquet) vous arrivent dans votre boîte à lettres si la Poste continue son service. Bien que cela soit revu au jour le jour, les informations du 13 heures indiquaient que c’était encore le cas. A vos commandes !

La recette du jour

Les croquettes des restes et leur sauce tartare maison ! Comme il faut limiter au maximum nos déplacements en magasin d’alimentation on n’hésite pas à être créatif avec ce qu’on a déjà dans le frigo. Alors pour le repas du soir j’ai improvisé avec les restes de polenta, de riz et d’omelette. On mixe le tout avec deux œufs et des épices puis on forme des petites galettes. Dans une poêle bien chaude, on fait revenir les deux faces pour qu’elles dorent bien. A côté j’ai improvisé une sauce tartare en mélangeant de la mayonnaise avec quelques brins de ciboulettes du jardin, deux gros cornichons émincés et une demi échalote. Le résultat est plutôt pas mal non ?

dav

Idée série

Depuis des années on suit assidûment la série française Profilage et ça tombe bien car la saison 10 est diffusée actuellement sur TF1 les jeudis ! Cette série suit les enquêtes d’une équipe de la police criminelle composée d’un capitaine un peu bourru mais très gentil au fond, d’une blonde pas si écervelée qu’elle n’y parait et d’un geek à l’humour douteux, en bref rien de très nouveau si ce n’est qu’ils sont aidés par une criminologue ou « profileuse ». Si le casting a évolué depuis le début de la série, les choix sont plutôt bons et cette année, surprise, on retrouve la chanteuse Shy’m qui interprète la nouvelle criminologue de l’équipe. Celle-ci, comme ses précédentes homologues, dissèque les esprits des criminels pour résoudre une enquête à chaque épisode. Mais la série développe également un fil rouge tout au long de la saison, nous laissant bien souvent sur un cliffhanger haletant. Si vous vous cherchiez une nouvelle série à dévorer, vous avez 10 saisons à rattraper !

5 réflexions au sujet de « S’occuper à la maison pendant le confinement Covid 19 : épisode n°5 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s