Confinement covid 19 : s’occuper à la maison épisode n°2

Mardi 17 mars : hier soir, à 20 heures, Emmanuel MACRON a confirmé ce que nous savions plus ou moins déjà. Cette fois, on est bel et bien « total confinement ». Il fait beau, alors on se croit toujours un peu en vacances. Cette météo est peut-être plus favorable à ceux qui habitent en maison ou ont un petit espace ouvert, car ils peuvent encore s’aérer, bouger sur le balcon. C’est notre cas, mais nos activités peuvent à peu près toutes se faire en intérieur et si elles peuvent vous donner des idées, tant mieux.

S'occuper à la maison pendant le confinement

Ce matin on poursuit la routine sportive en extérieur après le petit déjeuner. On essaye de ne pas se lever trop tard et de garder un rythme de sommeil régulier histoire d’éviter de nous vautrer dans l’appel du lit et des siestes à répétition, gardons cela pour le mauvais temps à venir…

Après avoir un peu travaillé sur le blog (vous noterez que nous avons désormais une jolie URL : http://www.estellesimone.fr, bien plus simple à partager 😉 ), j’ai participé à ce qu’on appel un panel de lectrices pour le magazine Cosmopolitan. En voilà une bonne idée pour gagner un peu d’argent tout en restant chez soi ! Je m’étais inscrite il y a un moment sur un panel de consommateur-trices auprès d’une agence d’études de marché (il y en dans toute la France) et rendez-vous avait été pris pour ce mardi. Malgré le confinement ,l’entretien se faisant par téléphone a été maintenu. Une occupation supplémentaire qui fait gagner quelques sous et pour lequel j’ai du donner mon avis sur le numéro de mars et la future couverture de mai : plutôt sympa comme job !

L’après-midi m’a permis d’avancer sur mon ouvrage de broderie. Je suis en train de personnaliser un sweat gris trop petit pour mon père, que j’ai donc récupéré. Plus que quelques points et j’aurais terminé. Mais nous avons surtout profité de ce mardi pour lancer un projet qui trottait dans la tête de ma mère depuis un moment : lancer un podcast ! On vous en dit plus après le point restauration.

Au plan santé

On soigne notre « terrain » pour garder vitalité, bonne humeur et se renforcer face aux attaques virales. C’est-à-dire que l’on mange équilibré (une crudité, fruit ou légume, pour les vitamines et sels minéraux, des céréales pour l’endurance, un peu de viande ou autre protéine). La quantité doit rester raisonnable car on est plus statique que d’habitude, et cela va durer : on a donc moins besoin de calories. C’est l’occasion de reprendre de bonnes habitudes pour que les apports de nourriture soient efficaces sans faire grossir :

  • on fait des repas à heure fixe,
  • on ne grignote pas entre les repas. Il est préférable de faire un déjeuner sans dessert et d’avoir un goûter,
  • on prend le temps de manger. Minimum 20 min à ½ heure en restant assis.
  • on n’invite personne, c’est la consigne nationale ! Donc les écrans TV, téléphone, journaux… sont éteints (ça, chez nous, on le faisait déjà avant le confinement). Un repas monastique (c’est-à-dire sans parole) mais en conscience est plus profitable que des échanges stressants qui nous décentrent.
  • on mâche les aliments : la salive à la fonction de les pré-digérer et ainsi de mieux permettre leur assimilation dans l’organisme. Le truc est de prendre une bouchée et de la mastiquer en comptant 20 secondes environ (certains nutritionnistes disent aussi qu’il faut tourner 40 fois la cuillerée dans la bouche), et sans rependre quoi que ce soit dans l’assiette avec la cuillère ou la fourchette. La bouchée suivante sera portée à la bouche seulement une fois la précédente bien ingurgitée. Pour ceux qui ont l’habitude d’avaler leur repas, ils peuvent y aller progressivement sur les secondes, mais en en gagnant une chaque jour, en deux semaines, ils seront largement à 20 !

On a fait aussi un thermos de thé vert à la menthe. Selon la diététique chinoise, il est bon de le boire à petites gorgées, entre les repas, un petit verre à thé tous les ¾ d’heure environ : voyez ce qui vous convient, mais au moins on est bien hydraté, surtout si on a un peu de fièvre. Attention, le thé vert est à éviter après 16 heures (il est plutôt excitant), on peut bien sûr prendre tout autre boisson chaude qui parfois est plus facile à passer que de la simple eau néanmoins toujours bonne à boire.

Relaxation

On a envie de vous envoyer quelques minutes d’une séance de relaxation à distance. Comme je suis praticienne en hypnose, je vous propose d’essayer quelques minutes de relaxation. Aujourd’hui, ce sera peu de contenu, juste pour connaître ma voix. Excusez-nous pour les petits couacs, on fait ça avec les moyens du bord et je suis loin de maîtriser toute la technique du son. Au cours de ce podcast, ma voix s’atténue beaucoup jusqu’à être tout juste perceptible : c’est normal, restez branchés jusqu’au décompte (de 1 à 5) qui redevient parfaitement audible à la fin. Bien sûr, avec un casque, c’est sans doute mieux, mais certains voudront peut-être l’écouter à plusieurs, alors vous voilà prévenus ! C’est par ici.

https://soundcloud.com/estelle-bertrand-998668891/destelle-a-simone-debuter-avec-la-relaxation-hypnotique

 

> Parce qu’on doit tous relever le challenge « Reste chez toi » en cette période de pandémie du coronavirus, nous nous lançons un défi sur le blog. Chaque jour nous allons essayer de vous partager notre programme d’occupations à l’heure du confinement. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s