Exposition Yves Saint Laurent à Lyon : et le musée des Tissus reprend des couleurs

Sauvé in extremis de la fermeture il y a peu, le Musée des Tissus de Lyon s’offre un dernier coup d’éclat avant sa rénovation : une exposition sur Yves Saint Laurent. Pendant longtemps simple rumeur, le 9 novembre dernier son vernissage a eu lieu et pour mon plus grand plaisir j’ai eu la chance d’assister à cet événement.

Yves saint Laurent à Lyon

Pour l’occasion le Musée des Tissus (MTMAD) avait sorti le grand jeu : tapis rouge et projections lumineuses sur la façade de l’hôtel particulier qui abrite l’incroyable collection du musée. La foule était au rendez-vous, impatiente de découvrir “les coulisses de la haute-couture à Lyon”, l’exposition qui retrace les liens étroits entre le célèbre couturier et les fabricants lyonnais de textiles.

Car nous sommes au musée des Tissus, l’établissement qui possède la plus grande collection de textiles au monde, courant sur 4500 ans. Ce n’est donc pas une énième exposition sur le célèbre couturier mais c’est bien l’étroite relation qu’Yves Saint Laurent avait noué avec les plus grandes maisons lyonnaise qui est exploré, une belle manière de mettre en avant le savoir-faire historique de la région.

Exposition Yves Saint Laurent à Lyon

En parallèle d’une frise chronologique retraçant le parcours du couturier, dans des alcôves aux noms des maisons de tissus lyonnaises (Abraham, Beaux-Valette, Bianchini-Ferier, Bouton-Renaud, Brochier, Bucol, Hurel, Sfateet Combier ), le visiteur tombe nez à nez avec des robes de soirée dont tout le travail technique est retracé. Les “feuilles de bible” comme elles sont appelées, listent les besoins en tissus, le nombre d’heures de travail et présentent un croquis rapide du modèle, le tout rédigé de la main d’Yves Saint Laurent himself.

dav
« Feuille de bible » avec le détail des matériaux et des heures de travail pour une robe

On comprend alors l’importance du choix de tissus dans le stylisme : d’un dessin aussi simple que celui de la “mariée Shakespeare” on obtient un résultat digne des mille et une nuits, chatoyant et flamboyant, grâce à un savant jeu de brocards irisés. Le couturier répétait d’ailleurs à l’envie que ses idées partaient souvent d’une étoffe avec laquelle il voulait travailler et non l’inverse.

“Je vois des tissus qui me donnent l’idée d’une robe” YSL

Exposition Yves Saint Laurent à Lyon

Au fil des 25 silhouettes prêtées par le Musée Yves Saint Laurent de Paris, on découvre une autre facette plus technique du travail d’Yves Saint Laurent. A l’image de ses anciennes rétrospectives qui ont fait son succès, le Musée des Tissus réussit à prouver que la haute-couture ne se joue pas qu’à Paris mais à Lyon aussi !

> « Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon », du 9 novembre 2019 au 8 mars 2020 au Musée des Tissus de Lyon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s