Brooklyn 99, la sitcom qui sort du salon !

Après avoir fini de regarder pour la énième fois la triade des sitcoms de potes ; à savoir Friends, New girl et How I Met Your Mother ; j’étais désespérée de trouver une nouvelle série légère, dont les épisodes courts s’enchaînent rapidement sur une pause de midi un peu ennuyeuse. Et là, Brooklyn 99 est entré dans ma vie. A l’heure où j’écris ces mots j’ai déjà regardé les 6 saisons disponibles trois fois (ne me jugez pas).

Brooklyn 99 la sitcom qui sort du salon

La recette on la connaît : prenez des amis aux personnalités bien trempées, mettez les dans de supers appartements new yorkais (que les personnages ne pourraient pas se payer dans la réalité), saupoudrez d’histoires d’amours, de gags plus ou moins subtils, terminez avec un soupçon de second degré et une bonne dose de répliques acérées.

La force de la série Brooklyn 99 c’est qu’elle a inventé sa propre recette. Reprenant les meilleurs éléments de ses consœurs, à savoir des personnages et des dialogues hilarants, elle a déplacé l’intrigue dans un commissariat de police au coeur de New York. Ajoutez donc à la recette originale de la sitcom une petite dose d’action et d’enquêtes policières et la possibilité de faire intervenir tout un tas de personnages secondaires hauts en couleurs.

Car c’est bien la force ultime de cette série : ses personnages. Dans chaque épisode on suit les aventures rocambolesques d’une équipe composée de 8 enquêteurs aux caractères extravagants, menée par le détective Jake Peralta et le capitaine Raymond Holt (mon chouchou). Tout cela forme un cocktail explosif sur fond d’enquêtes plus ou moins réussies. On s’attache très rapidement à cette bande loufoque en particulier parce que le casting est très réussi. D’autant plus que la série, et c’est assez rare pour le souligner, offre une belle représentation de la diversité. Dans Brooklyn 99 vous ne verrez pas de bombasse ultra sexy qui court en talons haut à la poursuite d’un malfaiteur. En revanche la série aborde avec subtilité des sujets d’actualité plus sérieux comme les préjugés raciaux, les questions d’orientation sexuelle ou encore celle des inégalités homme femme.

Je dois bien l’avouer, jusqu’à il a peu lorsque je voyais une diffusion de Brooklyn 99 sur France 4 je zappais, pensant avoir affaire à une série américaine un peu lourdingue sur des clowns détectives. Ce n’est que lorsqu’elle fut disponible sur Netflix que je me suis mise à regarder Brooklyn 99. Amy, Jake, Rosa, Charles, Terry, Ray et Gina : j’espère que vous me pardonnerez d’avoir autant tardé à vous connaître !

En bref, vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement cette série qui compte aujourd’hui six saisons et qui a été renouvelée pour une septième (alleluia). Et même si vous n’accrochez pas dès les premiers épisodes, poursuivez un peu, l’addiction n’est pas loin !

6 réflexions au sujet de « Brooklyn 99, la sitcom qui sort du salon ! »

  1. J’adore cette série ! Certains personnages sont tellement « attachiants » Autodérision et rire 😆 enfin c’est mon avis personnel

    J'aime

  2. Brooklyn 99 est ma série comique préférée! Il y a des scènes qui sont vraiment à exploser de rire. Comme tu le dis la force de la série c’est ses personnages, drôles, attachants et bien interprétés. J’aime beaucoup le ton général qui reste quand même tolérant et bienveillant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s