Excursion en Laponie finlandaise #2 : survivre au grand froid

Ça fait parti du charme de la destination : les températures négatives. Mais attention on ne parle pas de nos petits -5° bien de chez nous. Non là on avoisine les -40°. Disons que ça picote. Mais pas de panique, la température ne gâchera pas le voyage, à condition d’être bien équipé.

10429451_10208515147656130_7879774373869123584_n

La technique dite de l’oignon (et non pas de l’ognon)

Ici pas de référence au film Shrek (et les ogres qui ont des couches comme les oignons), mais une technique très pratiquée dans ces pays glacés. Elle consiste à empiler les couches de vêtements pour se protéger du froid. Et là, le Damart de ta grand mère devient ton meilleur ami si tu veux t’alléger au maximum. Alors oui le thermolactyl ne jouit pas d’une réputation très glamour mais c’est franchement efficace. On choisit son intensité de chaleur, on l’enfile sous un pull et c’est ni vu ni connu, de même pour les caleçons longs.

Laponie Finlandaise

Ça c’est pour la partie immergée de l’iceberg, pour le reste de bon vêtements de ski feront l’affaire. Personnellement à part ma veste de ski de la marque Roxy qui est un peu technique, mon pantalon et mes bottes de neige viennent de chez Décathlon et c’est les premiers prix. Je n’ai eu aucun problème, c’est imperméable et ça tient chaud. Alors après c’est sûr que niveau sexyness on est plus près du bonhomme Michelin que de la pin-up, mais au moins on n’est pas frigorifié. Et mon conseil : pensez aux sous-gants en soie sous les moufles, au moins pour prendre des photos vous n’aurez pas les doigts gelés en quelques secondes.

Le pouvoir de la crème hydratante

Ce qu’il faut savoir sur le froid en Laponie c’est que, comme au Canada, c’est un froid sec. Contrairement à chez nous en hiver où il y a beaucoup d’humidité, il est plus facile de lutter contre ce froid sec. En revanche la peau à tendance à s’assécher beaucoup plus vite. Surtout pour les parties exposées comme le visage ou les mains. Et c’est là qu’une bonne crème hydratante vous sera très utile. Pour le visage j’avais emmené la basique crème Nivea ultra nourrissante qui sert pour tout (= gain de place dans le sac à dos) et ma crème pour les mains. Après chaque excursion c’était le rituel hydratation et il y en avait bien besoin. A ne pas oublier aussi : un labello. Histoire de me l’a jouer un peu girly maquillée, j’avais emporté mon Baby Lips pour avoir un effet rouge à lèvre (on peut ressembler à monsieur bibendum mais avec une jolie bouche hydratée).

Voilà pour mes conseils. Je n’ai personnellement pas eu trop à souffrir du froid. il faut dire que j’avais déjà expérimenté les températures négatives lors de mon voyage a Toronto, au Canada.

Une réflexion au sujet de « Excursion en Laponie finlandaise #2 : survivre au grand froid »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s